Archives par mot-clé : Environnement

Environnement : Demandons l’inscription dans la loi de la sortie du Glyphosate en 3 ans

Pétition: La France doit respecter son engagement de sortie du glyphosate en 3 ans, au plus tard fin 2020 #EGAlim

 

Alors que l’autorisation du glyphosate, herbicide le plus vendu au monde, a été prolongée pour 5 ans en Europe à l’automne dernier, Emmanuel Macron s’est, lui, engagé à l’interdire « au plus tard dans trois ans ».

Le projet de Loi Agriculture et Alimentation (loi issue des Etats Généraux de l’Alimentation) débattu à l’Assemblée nationale en ce moment (et présenté en plénière du 22 au 29 mai), offre l’opportunité de concrétiser cette promesse.

Or le gouvernement semble rétropédaler puisqu’une proposition d’amendement pour interdire le glyphosate du rapporteur de la Loi, M. Moreau, a été retirée lors de l’examen en commission des Affaires économiques, suivant ainsi l’avis défavorable du ministre de l’Agriculture Stéphane Travert.

Mais il n’est pas trop tard : l’engagement d’interdire le glyphosate en France au plus tard dans trois ans peut encore être intégré à cette Loi. 

Environnements : Vous êtes-vous déjà demandé combien de temps les déchets mettent à se décomposer dans la nature ?

Combien de temps nos déchets mettent-ils à se décomposer dans la nature ?
22 exemples édifiants.
Attention à nos déchets, ne les jetons pas dans la nature !
Article vue Sur POSITIVR
Vous êtes-vous déjà demandé combien de temps les déchets mettent à se décomposer, lorsque par malheur ils se retrouvent dans la nature ou qu’ils rejoignent les océans ?
Une bouteille plastique jetée à la mer aujourd’hui sera probablement encore dans l’eau à la naissance de nos arrières-arrières-petits-enfants.
Un constat qui donne le tournis.

Environnement : qui pollue les océans avec l’équivalent d’une benne à ordures chaque minutes ??

Article à lire sur La Relève et la peste

Lien vers l'article

Pollution des océans :

Coca-Cola pollue l’équivalent d’une benne à ordure chaque minute

« Coca-Cola cache l’étendue de son empreinte plastique et refuse de prendre des mesures significatives pour empêcher la pollution de nos océans par ses produits »

Trop de bouteilles à usage unique

En tant qu’acteur majeur du secteur, Coca-Cola devrait prendre la tête de la transformation écologique des modes de consommation, en favorisant un double mouvement : le passage au 100 % recyclé dans les matériaux d’emballage, mais aussi, plus important encore, la sensibilisation du public à la réutilisation et à la réduction maximale des emballages – car une bouteille, qu’elle soit en plastique recyclé, réutilisé ou bioplastique, reste une menace pour la vie des océans.

Lien vers l'article

Environnement :L’Europe interdit trois néonicotinoïdes tueurs d’abeilles

Grande Nouvelle !

Après des années de polémique et de controverse, les États membres ont enfin interdit l’usage de ces insecticides!

Article à lire sur PositivR

Lien vers l'article

Ça y est, c’est fait !

Ce vendredi 27 avril, après des années de débats stériles et de compromissions en tout genre, l’Europe s’est enfin rangée à l’avis des scientifiques en élargissant l’interdiction des néonicotinoïdes. Une énorme victoire pour la survie des abeilles dont nous dépendons toutes et tous.

Ce matin, les États membres de l’Union Européenne étaient invités à se prononcer pour ou contre la prolongation et l’extension de l’interdiction des insecticides tueurs d’abeilles.

Et ils ont fait le bon choix !

Alors que l’incertitude était encore grande à la veille de ce vote crucial, la majorité qualifiée (plus de 55 % des États membres représentant 65 % de la population totale de l’UE) a dit non à trois néonicotinoïdes.

Désormais, l’usage de 

clothianidine, d’imidaclopride et de thiaméthoxame

sera formellement interdit dans toutes les cultures de plein champ.

Une décision qui colle enfin aux recommandations de l’immense majorité des scientifiques, ces insecticides (contaminant jusqu’aux fleurs sauvages) étant le principal responsable de l’effondrement des colonies d’insectes pollinisateurs (notamment des abeilles).

Comme l’indiquait Le Monde, même l’Autorité européenne de sécurité des aliments, « considérée comme conservatrice et proche des intérêts des industriels, est parvenue en février 2018 à la conclusion que les néonicotinoïdes sont très toxiques pour les abeilles mellifères, les bourdons et les abeilles solitaires. »

Et nul n’exclut que l’effondrement du nombre d’oiseaux en France (un tiers de la population en seulement quinze ans) soit imputable aux néonicotinoïdes.

Alors, pourquoi avoir attendu tout ce temps pour en venir à cette interdiction élargie ?

Parce que les lobbies ont fait un travail extraordinaire, tout simplement.

Heureusement, cette fois, ils n’ont pas eu le dernier mot et on se réjouit de leur défaite.

Pour une fois, le bon sens l’a emporté, pour le plus grand bien de la planète.

Victoire !

Lien vers l'article

Environnement : Pailles faites à partir d’amidon de maïs

Ces huits jeunes vendent des pailles recyclables et biodégradables

Très bonne initiative

Remplaçons les pailles en plastique par cette trouvaille géniale pour notre environnement : Les pailles recyclables et biodégradables

Article à lire sur POSITIVR

Lien vers l'article

À Strasbourg, des élèves de seconde du Lycée Kléber ont mis au point des pailles faites à partir d’amidon de maïs.

Ingénieux !

Rien que pour l’industrie du fast-food, 3,2 milliards de pailles sont utilisées chaque année en France. (source : HuffPost).

Des pailles à usage unique qui sont ensuite jetées et qui se retrouvent dans nos océans et sur nos plages.

Pour que cela cesse, huit jeunes du lycée Kléber de Strasbourg ont mis au point des pailles biodégradables.

Faites à partir d’amidon de maïs, ces pailles végétales n’ont rien à envier à celles en plastique : elles ont un aspect et une texture identiques et se dégradent en 6 à 9 mois.

Et pour aller encore plus loin, leur emballage est fait de papier entièrement recyclable.

L’étiquette, collée avec de l’eau et de la farine, est imprimée à l’encre végétale.

Lien vers l'article

Environnement : sur Terre, Une tonne de déchets plastiques par habitant !

Sur Terre, il y aura bientôt, plus d’une tonne de déchets plastiques par Habitant

Inquiétant, non !

Article à lire sur Sciences et Avenir

Lien vers l'article

Une étude américaine a comptabilisé le plastique produit par l’humanité depuis les années 1950 : 8,3 milliards de tonnes, parmi lesquels près de 5 milliards de tonnes se retrouvent dans la nature ou dans l’océan. Repères en quelques éléments visuels.

Lien vers l'article

Environnement : Remplacer les pailles en plastique par des pailles en Bambou

Découvrez les pailles en bambou et remplacez leurs équivalentes en plastique !

Les pailles en plastique polluent, et si nous les remplacions par des pailles en Bambou, par exemple …..

Article à lire sur Vivre demain

Lien vers l'article

En ce moment, les objets en plastique à usage unique sont au cœur d’une vaste polémique.

Il existe pourtant des équivalents naturels comme pour les pailles.

Le fléau du plastique à usage unique

Nos océans sont pollués et les premières victimes sont les animaux. Les baleines, requins, dauphins, cachalots, tortues ainsi que toutes les autres espèces marines sont concernées.

Le plus grand fléau qui les touche reste le plastique à usage unique.

Il s’agit d’objets que nous utilisons chaque jour et qui terminent à la poubelle comme les sacs en plastique, les gobelets ou, même, les pailles.

Il est possible dès maintenant de réduire notre impact sur ces animaux.

Pour cela, il faut réduire nos déchets et revoir nos modes de consommation.

La solution en bambou

La marqueBxxxxxx  propose par exemple une excellente alternative aux pailles en plastique que nous jetons après avoir terminé notre verre.

Il s’agit de pailles en bambou.

Elles sont réutilisables et biodégradables.

Afin de les conserver le plus longtemps possible, elles sont livrées dans un petit sac en toile de jute et sont accompagnées d’une petite brosse de nettoyage.

Les pailles en bambou sont à la fois solides et durables.

Ce bois est particulièrement résistant dans le temps et peut aussi supporter la chaleur.

Ainsi, les pailles conviendront aussi bien aux boissons chaudes que froides.

Elles sont fabriquées à la main, avec du bambou issu de l’agriculture biologique.

Les pailles ne sont donc pas traitées aux pesticides ou autres produits chimiques.

Le bambou est une très bonne alternative au plastique, tout comme le bois.

Ces matériaux commencent à gagner plusieurs univers comme la maison, la mode, la cuisine, les cosmétiques

Cela montre bien qu’il est urgent de changer nos habitudes et de se tourner vers des matières écologiques.

Attention, âmes sensibles, s’abstenir !

 

Environnement : Les emballages en plastique à usage unique encouragent le gaspillage alimentaire

Les emballages en plastique à usage unique encouragent le gaspillage alimentaire

 

Halte au gaspillage alimentaire, arrêtons les emballages plastiques.

 

Vu sur ConsoGlobe

Lien vers l'article

 

Un nouveau rapport du collectif Zéro Waste vient remettre en cause les habitudes alimentaires et plus encore le système de production globale des industries agroalimentaires.

La réduction massive des emballages plastiques fait partie des éléments de réponse.

Les emballages plastiques sont pointés du doigt par ce dernier rapport et pourraient être le point de départ d’une réflexion plus large autour du gaspillage alimentaire.

Les emballages plastiques à usage unique : scandale de l’industrie alimentaire

Le dernier rapport produit par les Amis de la Terre Europe et Zero Waste Europe met en lumière un élément jusqu’ici régulièrement minoré : l’utilisation du plastique dans les emballages alimentaires. Non seulement le plastique est mal recyclé mais en plus, il ne permet pas une réduction du gaspillage alimentaire comme nous le pensons encore trop souvent.

Moins de 30 % des déchets plastiques sont collectés pour le recyclage

Sur les plages, dans la mer, dans les décharges : les déchets plastiques sont partout.

Lien vers l'article

Environnement : UE: non au libre-échange avec l’huile de palme

UE: non au libre-échange avec l’huile de palme

Stop à l’huile de palme

Stop à la déforestation

Pétition à signer sur Sauvons la Forêt

Chers amis de la forêt tropicale,

Souhaitons-nous voir facilitée l’importation de l’huile de palme en Europe ?

C’est un enjeu majeur de l’accord de libre-échange négocié actuellement entre l’UE et l’Indonésie.

Pour ne pas aggraver la déforestation et le réchauffement climatique, des organisations indonésiennes demandent l’exclusion de l’huile de palme de cet accord.

Merci de soutenir leur revendication en signant notre pétition :

L’huile de palme durable est une gigantesque arnaque

Pour la première fois de l’histoire, une action en justice internationale est intentée contre la certification RSPO et sa promesse d’une huile de palme durable.

Les habitants de deux villages indonésiens ont déposé une plainte auprès de l’OCDE, car la RSPO ferme les yeux sur la destruction de leurs forêts :

Lien vers l'article

Environnement : l’EPR, une faillite française

L’EPR, une faillite française

Chronique interessante sur la présentation par le président de l’ANS devant le Sénat, des défauts graves de soudure sur l’EPR de Flamanville, dans la Manche

A lire et écouter sur france Culture

Par Guillaume Erner

 

 

Retour sur le calendrier très tendu de mise en service de l’EPR avec François Lévêque, professeur d’économie à Mines-ParisTech, alors que le président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire a annoncé mardi des défauts graves de soudure sur le site de Flamanville dans la Manche.

Le président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire, ANS, Pierre-Franck Chevet, est revenu en des termes sévères ce jeudi 12 avril au Sénat sur les nouveaux défauts de soudure mis au jour mardi sur le fameux EPR de Flamanville dans la Manche.